20/07/2013

Un repas, un soir d'été, dans le jardin du Darville... quel bonheur !

Il y a des soirs, comme celui-là, où tout vous semble beau ! Que la vie s'écoule comme un long fleuve tranquille, que vous aimez le monde entier et qu'il vous le rend bien. Bref de ces moments qu'il faut marquer d'une pierre blanche pour en garder précieusement le souvenir quand ...la bise soufflera ! Et les repas au jardin, un soir d'été, font partie de ces moments de délectation absolue.

Si en plus, vous vous délectez d'un repas où toute la créativité d'un chef s'exprime, vous frôlez du doigt la porte du Nirvana ...

Mais, en incorriglible épicurienne, je me laisse emporter ...

Donc, un soir d'été, nous voici dans les jardins du Darville, le restaurant d'Olivier Bourguigon, près de Namur.

DSCN1066.JPG

Comme souvent chez lui, nous nous sommes régalés. Ce restaurant offre un rapport qualité/prix remarquable !

A l'apéritif avec un verre de Cerdon de Bugey, vin légèrement pétillant et fruité, originaire d'un petit terroir situé entre Le Jura et les Alpes dans le département de l'Ain, idéal par ces grosses chaleurs, nous avons reçu comme mises en bouche une mousse de légumes et un gaspacho.

DSCN1067.JPG

Ensuite un filet de maquereau, de la lisette c'est la pleine saison servi avec un risotto de pommes de terre surprenant.

DSCN1069.JPG

Pour l'entrée, je n'ai résisté au carpaccio de langoustine au foie gras cru. Admirable de fraîcheur et de saveur ! Pourtant petit bémol : je commence à être frustée par ces produits en version minimaliste. J'admire la technique utilisée mais la même langoustine présentée entière m'aurait encore plus charmée. Pouvoir couper et mâcher fait aussi partie de la dégustation.

DSCN1070.JPGPuis est venu, une assiette de filets de caille grillée avec une mousse de romarin. Découverte pour moi, je n'avais jamais dégusté une mousse de romarin et cette herbe assez forte de goût, généralement, était traitée avec beaucoup de subtilité et n'écrasait pas la finesse des cailles.

Un filet de rascasse, cuit nacré, amenait tous les parfums de Provence avec ses accompagnements. Une belle assiette de produits simples mais top de leur forme ! 

DSCN1071.JPG

Petit souci pour une partie des convives : le sorbet au citron ! Beaucoup trop acide mais dont j'ai apprécié la saveur en petite dose !

DSCN1075.JPG

Pour le dessert, j'avais choisi un feuilletté de melon à la crème chiboust ... quelle merveille que cette crème que l'on connait généralement praslinée dans les Paris-Brest et qui était ici, simplement vanillée.

DSCN1083.JPG

 C'était bon tout simplement ! Pas belle la vie ?

 

 

07/07/2013

Salade de blé au thon fumé ...petit souper du dimanche soir !

 

J'ai découvert ce produit, du thon fumé,  en France et comme Petit Navire est une marque que j'apprécie, je n'ai pas hésité à l'acheter. J'avoue une petite déception car le thon est très sec. Pour l'utiliser j'ai préparé une petite salade de blé froide pour le repas du soir.

 

DSCN1019.JPG

Pour 3 p.

200gr de blé Elby

2 tomates mondées

1 petite boîte de maïs

1/2 concombre

1 pamplemousse

1 gousse d'ail

1 échalote hachée

1 poignée d'herbes fraîche (ciboulette-menthe-persil, etc) selon vos goûts

1 jus de citron

DSCN1018.JPG

  • Cuisez le blé selon les indications du paquet
  • L'égoutter et le laver à l'eau froide et déposez le dans un grand saladier.
  • Emettiez le thon sur le blé  
  • Ajoutez alors ail et échalote hachée
  • Mondez les tomates et coupez les en dés
  • Pelez ou non le concombre et le détailler en morceaux
  • Pelez à vif le pamplemousse et prélevez les quartiers. L'idéal est de le faire au-dessus de votre saladier afin de récupérer le jus du fruit. Pressez également ce qui reste de la chair avec votre main afin de receuillir le maximum de jus.
  • Egouttez le maïs et l'ajouter

DSCN1022.JPG

C'est le moment d'utiliser vos aromates : ail, échalote, la poignée d'herbes hachées, le jus de citron. Comme le thon fumé est assez sec, il va falloir humidifier la salade. Je mélange le yaourth avec la mayonnaise (ou plus implement une bonne huile) afin de l'alléger. A vous d'adapter ce mélange selon vos préférences . N'oubliez pas le sel, le poivre.

Goutez, rectifier l'assaisonnement. Mettre au frais au moins 6 h. Moi, je prépare le matin pour le soir cela évite de chauffer la cuisine aux heures les plus chaudes et surtout permet aux parfums de la préparation de bien s'exhaler.

Au moment de servir, gouttez à nouveau et au besoin rectifiez l'assaisonnement.

S'il vous en reste, bien protéger la salade dans une boîte de conservation au frigo et le surlendemain, vous préparez une omelette servie froide farçie avec le reste de cette préparation.

Maintenant, vous prenez un bon bouquin et direction le transat : le repas du soir est prêt !

 

 

 

 

 

 

02/07/2013

Petites boulettes pour petits garnements ....

Les Hollandais les appelent kriekjes met gehaktballen. Et plus simplement boulettes aux cerises pour faire plaisir aux petits et aux grands !

DSCN0998.JPG

Il vous faudra (pour 4 pers.) :

300g de porc haché

300gr de veau haché

2 oignons hachés

1 échalote hachée

1 bocal de cerises du Nord (moi j'aime beaucoup Materne)

1 oeuf

1 godet de fond de veau (Maggi ou autre)

2 à 4 c. à s. de vinaigre de vin rouge (selon la qualité)

4 c à s. de miel liquide (selon que vous aimez le sucre ou pas )

2 c.à s. + 4 c.à s. de chapelure (Tipiak, ma marque préférée )

 

DSCN1000.JPG

Mélangez soigneusement la viande, l'oeuf, la chapelure mouillée de 2 c.às. de lait et les oignons. Préparez des boulettes d'environ 40gr.

DSCN1003.JPG

Roulez les dans la chapelure et cuisez les doucement. Personnellement, je les passe à la poele mais une lectrice -grande spécialiste des boulets à la liégeoise - me suggère de les cuire au four pendant 20 min. Ainsi, elles seront moins grasses.

boul.cerises.PNG

D'autre part, dans une cocotte, faites blondir, à feu doux, une échalote hachée et y ajouter les cerises et le jus, le vinaigre, le miel et le fond de veau. Mélangez délicatement afin de faire bien fondre le fond de veau sans réduire en purée les cerises. Réunissez les 2 préparations et cuisez encore 10 minutes sans faire bouillir.

Pour servir au choix : purée, croquettes ou frites.

Les garnements seront repus et vous pourrez faire la sieste tranquille