05/06/2014

le glamour, le style des années 30

Après la période de deuil qui suit la fin de la Grande Guerre, s'ouvre une période de folie, d'outrance. Cet esprit exubérant se retrouve dans la mode de Gatsby-le-Magnifique.

Les années trente se déploient après le krach boursier de 1929 et sous le voile opaque qui s'étend sur l'Europe avec la montée des fascismes.

Cette composante va donner naissance à une mode beaucoup plus sobre, plus sophistiquée et plus intimiste. Après les sequins et les strass, la place est laissée aux constructions architecturales des modèles.

Très féminine, cette mode va donner des modèles souples, près du corps et, par leur sobriété, très glamours.

C'est à ce style que nous devons la très belle exposition annuelle du Musée de la Mode et de la Dentelle à Bruxelles. Je vous la recommande vivement car elle nous amène vers des pistes de réflexions qui s'ouvrent sur des domaines très contemporains : la mode est-elle le reflet de notre société ou la simplification de la mode vient-elle d'une manœuvre purement économique, etc...?

Parmi les modèles, sont exposées des robes de Chanel, de Madeleine Vionney ainsi ce qu'ont produits les maison Belges de couture en s'inspirant de Paris.

Une découverte inattendue pour moi, celle d'un jeune couturier bruxellois qui s'inspire du travail de ces années : Nicolas Woit 

 Si Ginger Rogers, Carol Lombard, Marlène Dietrich ou Jean Harlow vous font rêver, n'hésitez pas visitez cette expo ! Elle vous ravira...

 

Capture glamour. robe mariée.PNG

une robe de mariée en satin crème avec un corsage d'apparence mais au drapé très travaillé

Capture glamour.PNG

Capture Chanel.PNG

une robe absolument intemporelle de Chanel et qui a près de 80 ans !

Capture modèle lingerie.PNG 3.PNG

Une lingerie incroyablement moderne

Capture modèle lingerie.PNG

corsets et gaines : mais rien à voir avec nos sous-vêtements sculptant actuel beaucoup plus confortables

Capture shiaparelli.PNG

 vous ne seriez pas démodée aujourd'hui avec ce modèle ... on est bien loin du normcore !

Capture Nicolas Wott.PNG

un jeune couturier bruxellois qui s'inspire des modèles glamour Nicolas Woit

Capture jean Harlow.PNG

Jean Harlow

Capture Marlène dietrich.PNG

Marlène Dietrich

Capture 1930.PNG

une coupe très sophistiquée et un travail très étudié des carreaux.

 

 

 Normcore clic

Musée de la Mode et de la Dentelle clic

Photo : perso et google

 

19/01/2014

Sexy ou glamour ?

Sexy ou glamour ? Séduisante ou provocatrice ? La frontière est subtile et parfois difficile à tracer. Faut-il montrer ou suggérer ?

Beaucoup de femmes aiment voir le regard des hommes s'allumer sur leur passage, c'est flatteur et répare bien des égos malmenés.

Pourtant quand elle est dans la séduction, la femme doit garder le contrôle et pour cela, il vaut mieux intriguer qu'exposer.

Si une poitrine quasiment nue, ou une paire de fesses moulées excitent la libido du mâle et réveillent leur besoin de posséder une femelle, la séduction est un jeu subtil qui est dans la durée et non dans l'instant

Tout est dans la nuance et il est étonnant d'entendre les réponses des hommes quand on leur demande ce qui les séduit chez une femme... Au XXI è siècle, un homme sera encore troublé par une épaule découverte, des mains manucurées avec soin,  le bâillement d'un chemisier et une dentelle entrevue, des chevilles fines et une paire d'escarpins élégants, un parfum léger...

Alors pour être glamour, utilisons les dentelles, les transparences, les jolis tissus, les soins.

Intriguons, dérangeons... ! Mais n'agressons pas ces pauvres chéris bien malmenés dans leur image ces derniers temps avec une suggestion érotique trop prononcée.

Rien ne nous empêche de revendiquer l'égalité et d'être une femme qui utilise son charme et son intelligence pour plaire.

Ces réflexions me sont venues en découvrant ces deux photos dans la presse. La première représente Madame Lopez dans une tenue très provocante qui ne cache rien de ses formes plus que galbées ! Personnellement, je trouve cette robe moche et vulgaire. J'ignore le nom du styliste mais je ne comprendrai jamais pourquoi une femme magnifique s'habille aussi mal .

La seconde photo nous montre une danseuse étoile de l'Opéra Dorothée Gilbert. Les épaules nues, le noir, la taille marquée, les escarpins à talons très hauts, tous les codes du glamour sont présents. Mais quelle classe !

A vous de juger et de nous dire quoi.

Capture sexy 2.PNG

Capture sexy 1.PNG

source : revue Gala

Envie d'un relooking, d'un coaching en style ? Découvrez les services que proposent www.lesplaisirsdevivre.be